CSE Logo - Accueil

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Pourquoi une école indépendante ?

 

Qu'est-ce qu'une école indépendante ?

pourquoi-ecole-inde1Une école indépendante est une école qui ne dépend pas de l'Éducation nationale. Elle n'est pas aidée financièrement par l'État, et l'État n'intervient que pour contrôler qu'elle n'enfreint pas l'ordre public et ne contrevient pas aux bonnes mœurs. C'est donc une vraie école libre.

Les contraintes imposées par l'État sont limitées : il suffit d'être majeur et de n'avoir jamais été condamné pour pouvoir créer une école. Des conditions de diplômes sont à respecter sans pour autant que l'État demande aux professeurs d'avoir les mêmes formations que dans le public. Et le contenu de l'enseignement est très libre, à condition de respecter un programme minimal, fondé sur le simple bon sens (lire, écrire, compter, réfléchir et acquérir une culture générale). Les obligations administratives et les contrôles auxquels sont soumises les écoles portent sur un nombre limité de points (voir le memento des obligations des directeurs d'école indépendante et des familles scolarisant leurs enfants dans des écoles indépendantes).

 

 

Pourquoi les appelle-t-on « hors contrat » ?

Les écoles indépendantes sont aussi appelées écoles « hors contrat », dans la mesure où aucun contrat ne les lie à l'État.

La loi interdit de passer un contrat avec une école tant

qu'elle n'a pas au moins cinq ans d'ancienneté, ou un an d'ancienneté dans quelques cas. Toute école nouvellement créée est donc, par définition, « hors contrat ». Même lorsque les conditions fixées par la loi sont remplies, la conclusion de nouveaux contrats par l'État avec de nouvelles écoles est aujourd'hui rarissime.

Mais si vous voulez vraiment être libre dans le choix des programmes, des pédagogies et du corps professoral, vous n'avez pas intérêt à passer de contrat. En effet, le contrat résout la question du financement de l'école mais vous impose de renoncer à tout ce pour quoi vous avez décidé de créer votre école ! Bien sûr, on peut passer des classes sous contrat comme celles de maternelle, pour apporter un peu d'aération financière à l'établissement. C'est le choix qu'ont fait plusieurs établissements hors contrat.

 

 

Dans quels cas est-on amené à créer une école indépendante ?

pourquoi-ecole-inde4
  • si vous êtes parent, et que vous n'êtes pas satisfait du niveau, de l'esprit ou du climat des établissements près de chez vous ;
  • si vous êtes enseignant et que vous réalisez que le cadre de l'Éducation nationale ne vous permet pas de donner autant que vous voudriez aux enfants ;
  • si vous êtes directeur d'un établissement de l'Éducation nationale et que vous réalisez combien l'absence de contrôle que vous avez sur les élèves, la pédagogie et les professeurs nuit au bon fonctionnement de votre établissement.

 

Quels sont les avantages des écoles indépendantes ?

  • Elles peuvent sélectionner les professeurs sur des critères conformes à leurs attentes et à leur projet éducatif ;
  • Elles jouissent d'une totale liberté pédagogique (choix des méthodes, des horaires, des pédagogies, des programmes) ;
  • Les effectifs sont petits et les enseignants sont motivés et attentifs : les enfants peuvent ainsi bénéficier d'un suivi individualisé ;
  • Elles accueillent qui elles veulent et ne sont donc pas obligées de garder les élèves qui ont décidé de semer le désordre ou qui contestent radicalement l'esprit de l'école, comme c'est le cas dans le public et, dans une certaine mesure, dans les écoles privées sous contrat ;
  • Les parents sont réellement libres et peuvent changer leur enfant d'école s'ils le souhaitent, ce qui pousse l'équipe pédagogique à donner le meilleur d'elle-même.

 

Mais il doit bien y avoir des inconvénients ?

pourquoi-ecole-inde3Bien sûr, car :

  • Les écoles hors contrat sont payantes, puisqu'elles n'ont aucune aide de l'État – c'est évidemment un inconvénient majeur, mais le but de ce site est de vous montrer que cela ne doit pas vous arrêter;

 

  • Il est difficile de se faire une idée de la qualité d'une école hors contrat. Notons là encore que cette absence d'évaluation prévaut également dans le public ou les écoles privées sous contrat. Il n'est donc pas toujours facile pour les parents de choisir leur école. Cependant, en parlant aux autres parents et avec votre enfant, vous vous rendrez vite compte si l'école donne satisfaction ou non, sachant toutefois que tout le monde n'a pas les mêmes exigences.

 

En existe-t-il déjà beaucoup ?

Depuis 2004 environ, des initiatives émergent de tous les côtés, en réaction à la baisse du niveau des écoles publiques et à l'engorgement des écoles privées sous contrat.

Il existe aujourd'hui plus de 1300 établissements scolaires indépendants (écoles, collèges, lycées) en France. Ce sont des écoles confessionnelles (catholiques et juives essentiellement), des écoles à pédagogies nouvelles (Steiner, Montessori, ...) et des écoles parentales (où les parents assument tout : enseignement et administration).

 

Ne reste-t-il pas de bonnes écoles publiques et privées sous contrat ?

pourquoi-ecole-inde2Si, mais elles n'ont pas le droit de choisir leurs professeurs ni d'adapter leur pédagogie, leurs horaires, leurs programmes et leurs manuels aux besoins de leurs élèves. Elles sont soumises à des règles très rigides. S'agissant du « caractère propre » de l'enseignement sous contrat, il est souvent réduit à la portion congrue (faiblesse de l'enseignement et de la vie religieuse dans nombre d'écoles de l'enseignement catholique, par exemple).

De plus, l'absence de liberté et de rapports hiérarchiques clairs nuit fortement à l'efficacité des écoles sous contrat. Par exemple, le chef d'établissement n'a pas de pouvoir réel sur les professeurs. Dans une école indépendante, le chef d'établissement organise au contraire l'enseignement comme il le souhaite, et il choisit les professeurs.

Il faut aussi savoir que les « bonnes » écoles publiques et privées sous contrat sont actuellement assaillies de demandes d'inscription. Même en vous y prenant très longtemps à l'avance, vous n'avez aucune garantie d'y trouver une place. Pour faire face à la pénurie, de nombreux parents sont obligés de créer leur propre école. C'est peut-être votre cas.

Enfin, les « bonnes » écoles publiques et privées sous contrat sont généralement situées dans les quartiers les plus « huppés ». Il y prévaut souvent une mentalité incompatible avec une certaine idée de l'éducation : règne de l'argent, des marques, de la frime. De surcroît, les élèves y sont exposés, plus qu'ailleurs, à la drogue et au racket, leur argent de poche attirant les dealers.